Des rencontres HOMO(gènes) sans aucune gêne !

Published by:

Rencontres homos, rencontres gay…

On ne tombe pas amoureux d’un sexe, on tombe amoureux d’une personne. Voici une phrase qui explique clairement et simplement les mystérieuses équations de l’amour, tout en excluant les facteurs de discrimination et de prétendue norme. Si femme+homme=passion, il en va de même pour homme+homme ou encore femme+femme. Mais en tant qu’homosexuel(le), comment rencontrer cette âme sœur avec qui l’on va « s’additionner » pour construire ces liens sentimentaux passionnés et passionnants ?
Déjà, lorsque l’on est hétéro, nous avons beau appartenir à l’orientation sexuelle la plus courante, ou du moins la plus acceptée, il est extrêmement difficile de rencontrer l’Autre, alors qu’en est-il quand l’on s’avère être homo ou même bisexuel(le) ?
http://mongars.fr/

Rendons-nous compte de la complexité des rencontres homosexuelles en brisant certains ridicules préjugés et clichés : il ne faut pas croire que les personnes attirées par le même sexe sont reconnaissables au premier coup d’œil. Au diable ces caricatures qui nous dépeignent le gay moyen comme un éphèbe aux manières efféminées, à la voix haut perchée et ayant pour hobby le travestissement ! Au diable la bête opinion publique qui se représente la lesbienne commune comme un « garçon manqué » au look de camionneuse, avec son allure androgyne et ses cheveux très courts ! L’habit ne fait ni le moine, ni l’orientation sexuelle et amoureuse… Evidemment, si ces stéréotypes étaient réellement d’actualité, les rencontres homosexuelles seraient plus simples : Ziggy pourrait avouer à Jules qu’il lui plaît, qu’il se verrait bien sortir avec lui et plus si affinités sans l’immense peur de voir son visage s’offusquer et lui répondre :
« Attends…tu es en train de m’annoncer que tu es attiré par moi ? Tu penses que moi aussi je suis gay ? Non mais ça va pas la tête ! Je ne suis pas du tout intéressé ! » Et oui, comme les mœurs nous empêchent de se présenter de cette façon : « Bonjour, je m’appelle Untel, je suis hétérosexuel » ; « Enchanté, je me nomme Unetelle et je suis homosexuelle », ce genre d’imbroglio des plus gênants est possible. Pour peu que l’on tombe sur une personne homophobe qui nous insultera dès qu’elle aura compris nos intentions de séduction, l’angoisse de rencontrer quelqu’un n’en sera que plus envahissante.

De même, il y a une autre équivoque à propos des rencontres homos (gays) et lesbiennes.

En effet, dans le terme « homosexuel », notre société a tendance à entendre seulement le mot « sexuel ». Que cela soit bien clair : si les homos tendent à faire des rencontres homos, ce n’est pas uniquement pour s’adonner à des galipettes d’un soir dénuées de sentiment ! Evidemment, tout comme les hétéros, les homosexuel(le)s recherchent également le frisson de la passion amoureuse couplé au sexe et non pas juste du charnel bestial et apathique. Certes, tout comme chez les hétéros, certains homos peuvent rechercher des aventures sexuelles ponctuelles, mais si le partenaire en face, lui, souhaite développer cette liaison vers un sentiment amoureux et durable, c’est qu’une méprise persiste…

En somme, il y a deux malentendus majeures possibles dans les rencontres homos : celui de la symétrie avec nous-même de l’orientation sexuelle de la personne convoitée et ses intentions relationnelles. Ce dernier point pourra rester flou, et il en va de même dans les relations hétérosexuelles, tant qu’il n’y aura pas eu de dialogue. Enfin, pour être certain qu’en tant qu’homo on ne se mette pas à faire la cour à un hétéro, il existe des solutions simples. Pour les plus timides, des sites internets spécialisés pululent sur la toile. De même, dans les grandes villes se trouvent des quartiers gays et lesbiens propres à créer des rencontres homos, gays ou lesbiennes. Pour finir… il faut se fier à son intuition !
Evidemment, il peut toujours y avoir des doutes, mais si l’on s’entend bien avec la personne (car bien sûr on ne va pas continuer à rencontrer quelqu’un avec qui il y a mésentente…), la question finira par se poser ouvertement… ou pas d’ailleurs ! Car ce qu’il y a de magique aussi dans une rencontre avec autrui, c’est de se deviner l’un et l’autre sans même à avoir ouvrir la bouche.

Cela, c’est la promesse d’une relation forte et complice quelques soient les rencontres homos, gays, lesbiennes ou hétéros…
rencontres homos

Gays, lesbiennes sont de la même planète que vous.

Published by:

Comment comprendre les gays, lesbiennes.

Il est parfois difficile de changer d’avis surtout quand cela fait des années que vos idées sur le sujet des relations homosexuelles sont installées. Réellement, à la fin de la journée, l’amour est toujours de l’amour et avec juste ces quelques recommandations, vous finirez par trouver que les gays et les lesbiennes ne sont pas difficiles à comprendre. Parce qu’ils sont tout simplement comme vous. Ça c‘est une très bonne chose, bravo !
Sachez que les hommes gays et les femmes lesbiennes ne sont pas différents des autres groupes d’individus. Ils ont des rêves et des souhaits, ils veulent être heureux et productifs tout au long de leur vie. Plus vous passez de temps à fréquenter des gays, lesbiennes, plus vous vous apercevrez qu’ils sont juste des gens comme vous.
Éloignez les stéréotypes, ils sont tellement éloignés de la réalité. Un gay ou une lesbienne travaille dans des domaines aussi variés que les styles de vie contemporaine qui nous caractérisent à tous. Tous les gays ne savent pas forcément faire la cuisine. Ils ne portent pas tous des jeans super moulant. Les gays ne sont pas tous fans de shoppings ou ne sifflent pas tous dans la rue des vieilles chansons. Toutes les lesbiennes n’ont pas les cheveux courts, ne s’habillent pas comme des hommes et n’actent pas comme des mâles.

Les personnes de la communauté gay, lesbienne, bisexuelle ou transgenre sont aussi différentes et uniques que n’importe quelle communauté. Il faut accepter que l’idée de tomber amoureux n’a rien à voir avec sa tendance sexuelle. Les relations amoureuses gays sont basées sur les mêmes fondations que celles des hétéros : attraction mutuelle, amour, respect et confiance.
Il faut réaliser que ce n’est pas notre affaire que les autres aiment. C’est personnel à chaque individu, ça n’a rien à voir avec notre vie ( si vous choisissez de séparer votre vie professionnelle).

La manière dont les gens vivent n’affecte pas votre façon personnelle de vivre. Aussi si vous choisissez de vivre à part et non de vous mélanger avec les gays, lesbiennes qui eux sont très ouverts. Ces derniers ne vous forceront pas à partager leur amitié. Comprenez que les gays, lesbiennes n’ont pas choisi d’être gay et qu’ils ne peuvent pas se convertir en hétéro. De même que les personnes hétérosexuelles n’ont pas choisies de se sentir attirées par le sexe opposé.
gays, lesbiennes

A suivre…

Site de publications libertines de Paris.

Published by:

Un annuaire gratuit : publications libertines de Paris.

Beaucoup de sites sur la toile des rencontres proposent des services payants pour publier une annonce libertine. Le site Lovesita est 100 % gratuit. Le visiteur trouvera quatre catégories matérialisées par quatre onglets respectivement nommées : libertines, libertins, transgenres, BDSM. Si vous désirez publier une annonce sur Paris en qualité de libertin gay, c’est tout à fait possible puisque le site est ouvert à tous les genres ou tendances sexuelles contemporaines. Attention, il faut tout de même envoyer une preuve de sa majorité d’âge sans quoi point de publication possible. Pour ceux qui rechigneraient à envoyer une copie d’un document d’identité, la lecture de la mention légale du site devrait les rassurer. Attention, il faut tout de même envoyer une preuve de sa majorité d’âge sans quoi point de publication possible. Bons nombres d’acteurs et d’actrices rayonnants dans l’univers des rencontres sans lendemain sont déjà inscrits sur le site de publications libertines de Paris.
Une sous-rubrique « Post-libre » propose des articles sur des sujets aussi divers que le strip-tease, le massage, la femme cougar, le club libertin, le SM, les actrices de X, etc.
Le visiteur ou la visiteuse pourrait très bien se perdre à la lecture des différentes annonces libertines de Paris. Pour rendre l’expérience plus ludique, un moteur de recherche de publications libertines est à la disposition des utilisateurs. Il suffit de choisir une ville ou un arrondissement de Paris. La recherche peut s’affiner d’un mot-clé comme escort paris. Suite à un clic sur le bouton ok, toutes les publications libertines de Paris seront affichées par ordre de pertinence.
Les amateurs de SM devront d’abord choisir la bonne catégorie « BDSM » avant d’aller taper comme mot-clé dominatrice paris par exemple.
Sur Lovesita tous les goûts sont dans la nature libertine de chacun. L’accès au site est gratuit et libre pourvu que l’on en respecte sa mention légale.
Site de publications libertines de Paris