Journée mondiale de lutte contre le sida ce 1er décembre 2016

Published by:

talk-show organisé par Bono

Demain se tiendra la 29ème édition de la Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA. Cette année le thème est « Objectif zéro : zéro nouvelle infection due au VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida ».

De nombreux évènements se dérouleront dans toute la France et à Paris, notamment sous l’impulsion de Sidaction mais aussi de nombreuses associations comme AIDES ou Act-up. Il faut savoir que près de 150 000 personnes vivent avec le VIH en France et une grande partie ne le sait pas. En effet, le bulletin épidémiologique de novembre 2016 de Santé publique France déclare que 30 000 français ignorent leurs contaminations au VIH. De quoi rappeler l’importance de ce type de mobilisation.

Cela commence dès ce soir avec une rencontre entre les donateurs et les salariés de Sidaction dans le 10eme arrondissement de Paris. Aussi, durant toute la journée, une série de conférences se tient au Conseil régional d’Ile de France avec des interventions de Valérie Pécresse et de Roselyne Bachelot notamment. Des médecins experts en la matière, des séropositifs ainsi que des bénévoles interviennent également.

Demain la traditionnelle marche d’Act-up devait partir de la place de l’Hôtel de Ville à 18 heures. Ce sera finalement une marche statique. Pour cause, une prescription de la préfecture de police de Paris qui ne veut pas risquer une attaque d’ordre terroriste et refuse de mettre en place une escorte dans le quartier du Marais. Les associations ont déjà déposé un recours auprès de la maire de Paris et espèrent recevoir une réponse à la hauteur de leur engagement.

D’autres événements auront lieu en province comme à Dieppe où le lycée du golf organise une course à pied de soutien à tous les séropositifs. Montpellier se positionne également de manière forte dans cette lutte avec un #MontpellierContreLeSIDA qui circule depuis quelques jours sur la toile. Un écran géant est installé dans le centre-ville afin de faire passer des vidéos et photos de soutien ce vendredi 2 décembre 2016.

La campagne avait déjà commencé quelques jours plus tôt avec les affiches polémiques du gouvernement puis celles d’AIDES dans les rues de Paris où l’on voit des personnes séropositives nues partager des moments du quotidien. Cette initiative a notamment fait bondir certains maires de droite comme Monsieur Ménard à Béziers qui a détourné ces affiches pour encourager la fidélité hétérosexuelle.

Enfin, zoom sur une association de santé communautaire, nommée « autres regards », qui travaille avec les escort(e)s qu’ils soient hommes, femmes ou transgenres dans le cadre du « Projet Indoors » et financé par le programme Européen Daphne. Cette association œuvre à Marseille en matière de santé (VIH, IST) mais aussi d’écoute. Ils seront bien évidemment les premiers mobilisés demain.

Du côté du Vatican, le pape a rappelé l’importance d’un comportement responsable, englobant l’usage du préservatif, durant son audience hebdomadaire de ce matin.

Aux Etats Unis, un grand talk-show organisé par Bono et Jimmy Kimmel sera diffusé sur ABC. Preuve qu’il s’agit bien d’une Journée mondiale.

talk-show organisé par Bono

Levons la main pour la prévention et la lutte contre le SIDA..

Journée mondiale de lutte contre le sida

Published by:

Journée mondiale de lutte contre le sida

Le 1er décembre prochain se tiendra la 28ème édition de la journée mondiale de lutte contre le sida. Le syndrome d’immunodéficience acquise est un enchaînement de problèmes
rencontrés après avoir attrapé le VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Le Sida s’attrape généralement par voie sexuelle ce qui fait sa particularité. Ce « baiser de Judas » se contracte plus couramment durant un rapport anal passif même s’il peut aussi concerner la personne pénétrante.

Même si cette journée civile est liée à l’ONU, il s’agit également d’une des huit grandes campagnes annuelles de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette journée será également un événement en France et notamment à Paris où la sexualité est une fête. À Paris, l’association militante Act Up-Paris lutte contre ce virus depuis 1989. Que ce soit en faisant de cette maladie un sujet politique et en développant la recherche ou le soutien public. La bonne réputation de cette association queer est due au fait qu’elle soit une référence sur Paris. La grande majorité de ces membres étant des homosexuels séropositifs, ils sont les mieux placés pour aborder le sujet et la prévention.

Journée mondiale de lutte contre le sida

Une discrimination tenace

La journée mondiale de la lutte contre le sida combat aussi contre toutes les formes de discrimination. Que ce soit des discriminations sociales ou professionnelles ou plus grave
encore. Certains pays refusent d’autoriser l’entrée sur le territoire aux porteurs du virus. Parmi eux, des démocraties comme le Canada, la Russie ou encore la Corée du Sud. Il s’observe aussi le développement de « sidatoriums », c’est-à- dire des centres d’isolement pour ne pas traiter les séropositifs dans les hôpitaux dits normaux. Dans le pire des cas comme en Egypte, les malades sont arrêtés et emprisonnés. il y a aujourd’hui 35 millions de séropositifs dans le monde.

Des alternatives exotiques

Face au sida, il est apparu de nouvelles philosophies sexuelles comme le sexe sans risque, le fameux « securisexe ». Elle vise à sensibiliser les citoyens à se diriger vers des sexualités sans pénétration ou bien une stricte monogamie. Il est certain qu’en pratiquant l’axilisme, le fétichisme ou encore le sadomasochisme les risques de contractions du sida sont fortement diminués. Pareillement, tous les jeux de domination, la masturbation et autres fantaisies non normatives sont prescrites. Malgré tout, il faut encore se méfier des pratiques buccales comme la fellation.

Mobilisation à Paris

Dans la capitale française, la mobilisation est forte derrière les associations et la Ville de Paris. De nombreux évènements seront organisés comme une manifestation sur le Parvis de l’Hôtel de ville de Paris ce jeudi à 18h afin de sensibiliser le plus grand nombre à la question. Ainsi, les bisexuelles, les gouines, les transsexuelles, les travailleuses du sexe et les homosexuelles manifesteront en espérant trouver le soutien le plus large. Le ministère de l’Éducation s’est dit prêt à poursuivre des actions d’information et de prévention pour cette 29ème journée mondiale de lutte contre le sida. Cela pour lutter contre les stigmatisations mais aussi organiser un dépistage précoce. Plus qu’une entrée en matière en attendant Sidaction 2017 en Avril prochain.

Aliments aphrodisiaques

Published by:

Nous sommes ce que nous ingurgitons et c’est encore plus véridique en ce qui concerne notre sexualité. Les dames de la cour de Versailles insistaient déjà sur ce sujet à l’époque en immergeant des asperges dans toutes les sauces. Nous allons donc ici-même faire un petit tour des aliments aphrodisiaques et ainsi donner peut-être quelques idées à nos chers lecteurs.

Le plus connu d’entre eux est bien évidemment le gingembre. Son nom même est associé en tous lieux à la robustesse sexuelle. En bref, cette racine a des vertus vasodilatatrices, ce qui soutient l’afflux de sang pendant les érections mais aussi durant les contractions vaginales.

Le chocolat est également un aliment magique du fait de sa forte teneur en magnésium. Ce que nous savons moins, c’est qu’il débloque de la dopamine, la molécule du bonheur. Cette libération facilite la décharge d’adrénaline durant l’exercice sexuel, augmentant qui plus est significativement la sensitivité.

Comme nous l’évoquions ci-dessus, l’asperge était très courue en France à une certaine époque.. C’est grâce à la vitamine B9 qu’elle comporte et qui facilite la production d’histamine qu’elle était si « cotée », provoquant ainsi un alanguissement confortable de l’utérus.

Nous nous rappelons aussi que Winnie l’ourson raffole de miel et nous en saisissons mieux le sens lorsque nous savons qu’il stimule la sécrétion d’œstrogène pour ses dames et celle de testostérone pour ces messieurs. Cependant, il est préférable d’en manger avec pondération contrairement à notre ami glouton.

Les fruits de mer sont également excellents pour la santé et beaucoup de monde le sait déjà. Toutefois, tout le monde ne sait pas que parmi ceux-ci, les huîtres comprennent une forte concentration en zinc, ce qui augmente la libido et, accrochez-vous, la quantité de sperme que vous allez émettre !

Autre aliment, le céleri. N’étant pas très apprécié par la plupart des personnes, il entretient pourtant le cycle de production de testostérone. De surcroît, il facilite une sudation bombée de phéromones. Le « mâle alpha » qui fait du bon travail dévore donc du céleri.

Vous avez des vampires à la maison ? Munissez-vous de gousses d’ail et n’omettez pas d’en manger. L’allicine est un antioxydant qui augmente quant à lui la pression sanguine, ce qui permettra de remplir votre braquemart (vous savez, cette épée du Moyen Âge qui est victime d’extension de langage). Le ginseng est pareillement très réputé. C’est un produit dopant l’amour qui vous pourvoit de plus d’énergie, vous rend plus alerte mais aussi plus intelligent en facilitant l’irrigation du cerveau.

Bien d’autres aliments sont appréciés pour leur association victorieuse avec l’amour ou leurs propriétés aphrodisiaques. L’avocat, par exemple, pousse dans ce que les Aztèques appelaient « l’arbre à testicules ». En Inde, ce sont les épices qui assurent le soutien de l’animation vénérienne. Les Mayas utilisaient eux le maca, une poudre extraite d’une plante qui pousse dans les Andes et qui se commercialise toujours à l’heure actuelle.
Un autre ensemble de produits est également réputé pour ses vertus aphrodisiaques mais il ne sera point présenté ici-même. Rectification immédiate, un produit va tout de même être présenté. Mais un seul..

Le nitrate d’alkyle, que l’on trouve dans les poppers, est très prisé par les gays et les travestis depuis les années soixante-dix. Conditionnés sous forme de flacon, les poppers provoquent une euphorie ainsi qu’une exacerbation de la sensualité, sans oublier la fameuse vasodilatation anale…

Alors, on se décide à faire la cuisine ?